Cette année la FDTPH organisera des actions un peu partout en France le samedi 2 décembre dans le cadre de la Journée internationale des sols placée sous l'égide de l'ONU.

Ensemble nous mettrons les projecteurs sur tous les projets commerciaux en périphérie des villes qui voudraient opérer une artificialisation irréversible d’espaces naturels ou à fort potentiel agronomique. Ces projets conduiraient tous à un même résultat : destruction de terres nourricières, perte de la biodiversité, forte diminution du foncier mobilisable pour des projets agricoles et alimentaires diversifiés adaptés aux besoins des citoyens.